Quelles démarches pour louer son appartement ?

  • Post author:
  • Post category:Blog

Vous voulez louer votre appartement pour arrondir vos fins de mois ? Vous ne savez pas comment y parvenir parce que les démarches sont compliquées et parfois fastidieuses ? Dans ce guide, découvrez les 5 démarches à suivre pour réussir en gestion locative de biens. Toutefois, sachez que tout propriétaire doit se soumettre aux législations légales avant de se lancer.

1. Choisir le type de location qui vous convient le mieux

Lorsqu’on parle de location immobilière, il faut d’abord se poser cette question : faut-il passer par une agence ou s’en occuper soi-même. Les deux options présentent toutes deux des avantages et des inconvénients. 

En confiant la gestion locative de votre bien à une agence immobilière, vous gagnerez du temps et bénéficiez d’une tranquillité d’esprit. Cela s’explique par le fait que les agents immobiliers s’occupent de toutes les démarches juridiques et administratives de la gestion locative comme :

  • la rédaction du bail.
  • l’encaissement des loyers.
  • les avis d’échéance.
  • les états des lieux, etc.

Par contre, vous passer de l’aide d’une agence vous permettra d’augmenter la rentabilité de votre investissement locatif, car vous aurez moins de frais.

La prochaine étape consiste à déterminer si votre appartement sera loué vide ou meublé. Il est également important de définir à l’avance s’il s’agira d’une location saisonnière ou d’une location en résidence. 

2. Diagnostiquer son appartement avant de le mettre en location ?

Pour tout type de location de logement à usage d’habitation, le propriétaire doit impérativement effectuer 3 types de diagnostics :

  • le diagnostic de performance énergétique (DPE) : il permet au locataire de connaître la consommation du logement en énergie.
  • le diagnostic plomb : seuls les biens qui ont été construits avant 1949 sont concernés par cette étude.
  • l’ERNT (état des risques naturels, miniers et technologiques) : il informe le locataire sur la situation géographique du logement. Le document précise si le logement est situé à proximité d’une zone qui comporte un ou plusieurs risques.

Il est primordial de réaliser toutes ces démarches avant de passer à la recherche de locataires. Il faut aussi retenir que le contrat de bail doit toujours être accompagné par ces diagnostics. 

3. Effectuer une étude de marché avant de fixer le prix de son appartement

Cette troisième étape est cruciale pour que votre première location puisse être un succès. Avant de fixer le prix, vérifiez d’abord si le quartier dans lequel se situe votre bien est soumis à l’encadrement des loyers. Si c’est le cas, vous devrez donc suivre les règles et respecter les critères en vigueur.

En vous basant sur ces critères, vous serez en mesure de choisir de louer en résidence principale ou en location saisonnière. Hors temps de crise sanitaire, pour les villes touristiques comme Toulon, Nice, Perpignan, il est par exemple souvent plus intéressant d’opter pour une location saisonnière.

4. Trouver le bon locataire pour son appartement

Après avoir défini le type de bien ainsi que le loyer de votre appartement, la prochaine étape consiste à trouver le bon locataire. Cette démarche ne doit pas être prise à la légère puisqu’il pourrait s’agir d’un engagement sur le long terme. Pour avoir l’esprit tranquille, il est donc important de choisir un locataire fiable ayant une situation stable. 

En outre, vous devriez établir un climat de confiance et entretenir une relation durable avec votre locataire. Cette situation pourrait le convaincre de rester longtemps dans votre appartement. Dans ce cas, il n’aura pas l’intention de louer un autre logement. 

Pour éviter les problèmes, prenez le temps de bien étudier le dossier de chaque candidat qui souhaite louer votre appartement. Pour savoir s’il sera en mesure de payer le loyer correctement, vous devriez lui demander des pièces justificatives comme :

  • son contrat de travail.
  • ses trois dernières fiches de paie.
  • son avis d’imposition, etc.

Afin de maximiser vos chances de trouver un locataire, il est vivement recommandé de diffuser vos annonces sur plusieurs sites. La technique du bouche-à-oreille peut également vous aider à trouver rapidement un locataire. Nous vous conseillons ainsi de demander à votre entourage s’il connait quelqu’un qui cherche un appartement à louer : amis, collègues de travail, membres de la famille, etc. 

5. Souscrire des assurances et garanties loyers impayés pour sa location d’appartement

Après avoir trouvé le bon locataire, vous devez au plus vite assurer votre logement et souscrire à des garanties loyers impayés. En effet, cette assurance vous permet de percevoir une indemnisation en cas de non-paiement des loyers. Elle sert également à couvrir les frais de contentieux et les dégradations que votre appartement pourrait subir. 

Conseil : pour savoir si le profil du locataire correspond aux conditions qu’exige la garantie loyers impayés, mieux vaut bien étudier son cas au préalable. 

Enfin, pour que la location de votre appartement soit un succès, il est primordial d’appliquer étape par étape toutes ces démarches. Toutefois, si vous n’avez pas assez de temps pour suivre toutes ces procédures, nous vous conseillons de faire appel au service d’une agence immobilière.